\

Créer des leaders en santé et sécurité : récit d’un décideur.

26 septembre 2018

Daniel Poitras est conseiller principal en gestion des risques Santé Sécurité Environnement (Aluminium) chez Rio Tinto. Impliqué dans le déploiement du parcours Leadership Development by Choice, il partage aujourd’hui son retour sur expérience et présente quelques résultats en lien avec le parcours.

Parlez-nous un peu du contexte dans lequel se trouvait Rio Tinto ?

Le projet est né dans un période où la direction de Rio Tinto manifestait, de plus en plus, une volonté de créer un milieu de travail exempt d’incidents liés à la santé, à la sécurité et à l’environnement. En 2011, la CEO du groupe Aluminium de l’époque demande au VP Santé, sécurité et environnement de développer des leaders en santé, sécurité et environnement (SSE). En fait, la demande était plutôt claire : prendre le meilleur leader – directeur de site existant et le cloner, l’ambition étant vraiment d’avoir des leaders opérationnels équipés afin d’atteindre les objectifs que nous nous étions fixés. Le choix s’est naturellement porté vers Skillable car nous étions convaincus de la nécessité de travailler sur les comportements. Il y avait une volonté de dupliquer un comportement déjà existant.

Comment qualifieriez-vous votre expérience du parcours ?

Personnellement, je suis arrivé dans le projet en 2013, soit deux ans après le début du parcours. De manière globale, ça a été un beau projet sur plusieurs années avec un bonne collaboration. Je dirais que grâce au parcours, cela nous a permis de rendre nettement meilleures les personnes qui avaient déjà la fibre SSE dans leur capacité à l’exprimer et le programme les a aidés à se développer. Cependant, il est certain qu’un tel programme aide les personnes qui ont cette fibre naturellement, il ne permet pas de l’acquérir. Du côté apprenants, c’était très positif également.

Comment avez-vous vécu l’approche de développement ?

Dans ce projet, j’ai vraiment découvert l’importance d’intégrer des contenus de développement structurés et structurants avec un programme d’apprentissage adapté à notre contexte. La combinaison d’activités d’autoréflexion, de travail en dyade et d’offsite (partage collectif de l’apprentissage) a vraiment fait une différence. Chaque année, cela a permis à nos différentes cohortes de perfectionner leurs compétences de leadership en intégrant de manière concrète les apprentissages dans leur travail de tous les jours. Également, le parcours et l’approche nous ont permis de relever plusieurs défis auxquels nous faisions face en tant qu’organisation notamment la délocalisation, la diversité culturelle et les contraintes de temps des participants d’autant plus qu’il s’agissait de postes cadres. L’approche de développement préconisé associée à une plateforme d’apprentissage en ligne nous a permis de déployer le programme auprès d’une clientèle répartie dans 10 pays.

Pouvez-vous nous partager quelques constats ?

Bien sûr surtout que nous avons eu des résultats concrets. Depuis la première cohorte, on a continué d’améliorer nos résultats en santé-sécurité avec une baisse du nombre de blessures consignables et ce, chaque année. Il y a eu une amélioration perceptible du leadership de nos leaders dans l’ensemble de l’organisation. Au moment le plus fort du programme où nous avions le maximum de cohortes en activité sur la plateforme en 2013-2014, le vocabulaire et le langage véhiculés dans les activités, étaient très répandus dans l’ensemble des équipes et ça se sentait dans toute l’organisation. On faisait référence au modèle intégral, on parlait de la courbe de Bradley. On a vraiment senti une transformation de la culture au sein de Rio Tinto.

Qu’est-ce que retiennent les apprenants du parcours ?

Les commentaires des apprenants ont été très positifs. Voici notamment quelques exemples de retours que nous avons eu de la part des gestionnaires à propos du parcours :
– « Le parcours nous a permis de développer une culture commune ».
– « Il a changé la façon dont je pense à moi et aux autres. Il m’a fait comprendre l’importance de la réflexion personnelle pour m’améliorer et m’a poussé à engager les autres à me donner des commentaires ouverts et honnêtes »
– « Une valeur significative à tirer profit des concepts d’apprentissage en les mettant immédiatement en application au sein de l’environnement de travail ce qui permet de renforcer ce qui a été appris »
– « Souvent, de bonnes compétences en leadership sont assumées ou acquises mais ne sont pas enseignées activement. Selon moi, ce parcours couvre cette lacune pour ceux qui n’ont pas le temps de développer leurs compétences par essais erreurs. »
– « Un énorme gain en termes de développement personnel. Il est plus facile avec un tel programme de modifier nos actions et notre vision »

 

Crédit photos : Copyright © 2018 Rio Tinto.

Consultez également